Iroha

description

Iroha est le nom d'un hymne traditionnel japonais, vieux de plusieurs siècles et dont l'auteur reste à nos jours anonyme. Ce poème utilise la totalité des quarante-sept symboles qui composent les hiraganas, l'une des trois écritures du japonais. Il est très célèbre au japon car utilisé pour l'apprentissage de la calligraphie des hiraganas. En voici une traduction approximative:

 

"La couleur maintenant éclatante, demain se fanera;

En ce monde, qu'y a-t'il de permanent?

Une fois passées les hautes montagnes

De l'enchaînement des causes et des effets,

Il n'y a plus ni illusions, ni jouissances..."

 

L'évolution de ma musique suit de très près celle du poème. Par moments j'ai aussi voulu exprimer ma fascination pour la calligraphie, en considérant chaque symbole des hiraganas comme une trace chorégraphique, constituant d'un ballet secret de l'écriture. J'ai alors imaginé une musique qui pourrait accompagner la "danse" du calligraphe.

effectif

pour sextuor

 

1 flûte

1 clarinette en sib

1 percussionniste

1 piano

1 violon

1 violoncelle

détail

Durée: 14'

 

Première exécution: le 15 avril 2013, Suona Francese Festival, Milan

Ensemble Parigi-Milano

Mauro Bonifacio, direction