Torsades

description

Cette pièce fait référence à l'octuor de Schubert, plus spécifiquement au Scherzo, dont la mélodie a retenu toute mon attention. Car sa forme s'apparente à une succession de vagues de différentes amplitudes et durées, et donne la sensation d'une musique en permanent écoulement. Cette idée gouverne chacun des trois mouvements que j'ai composés, on y entend de nombreuses ondulations sonores qui fuient continuellement. Et c'est la raison pour laquelle j'ai appelé cette pièce Torsades, qui signifie une combinaison de deux lignes s'enroulant réciproquement l'une autour de l'autre, créant ainsi deux flots intriqués. J'ai principalement développé des "micro-ondulations": de courtes formulations mélodiques, l'utilisation de certaines techniques comme le vibrato, les tremolos et les trilles.

 

Le premier mouvement, avec ses sonorités fragiles, est aussi le plus éphémère. Le second plus affirmé. Dans ces deux premiers mouvements on entend quelques incrustations schubertiennes. Le troisième et dernier mouvement est constitué essentiellement de citations du quatrième mouvement de l'Octuor, un Thème et variations, qui succède au Scherzo. C'est pour moi l'occasion de m'amuser avec le cadre de la variation: j'ai en effet concentré toutes les variations au sein de la présentation du thème, de telle sorte que lorsque les 16 mesures du thème ont été jouées on a déjà entendu toutes les variations! D'une autre manière, il y a ici aussi l'idée de vagues, mais dans le champ temporel: l'auditeur qui connait l'originel Thème et variation aura la sensation de réaliser des sauts dans le temps schubertien. 

effectif

pour octuor

 

1 hautbois

1 clarinette

1 cor

 

2 violon

1 alto

1 violoncelle

1 contrebasse

détails

Durée: 4'30''

Première exécution: le 16 janvier 2014, Brnò, Rép. Tchèque

Orchestre de l'Abbaye-aux-dames

Commande de EUR TEXT